George Ward Tjungurrayi

2007, Sans Titre

George Ward Tjungurrayi, ethnie Pintupi, sans titre, Red Dunes Gallery

FORMAT 183 x 122 cm
AUTEUR George Ward Tjungurrayi, c.1945 – Kiwirrkura
ETHNIE Pintupi
DATE DE CRÉATION 2007
STATUT Disponible à la vente-Certificat de Papunya Tula Artists 

L’OEUVRE

Cette peinture relate les motifs et signes associés au Lac MacDonald (Kaakuratintja) dans une région désertique très isolée à l’ouest d’Alice Springs.
Au Temps du Rêve, deux frères Tjapaltjarri vivaient en ce lieu et reçurent la visite d’un groupe d’hommes venus de l’ouest. Les visiteurs chassèrent l’émeu alors qu’ils n’étaient pas sur leurs terres, et refusèrent de partager leurs prises avec les deux frères.
Les deux frères Tjapaltjarri se mirent alors en colère et se transformèrent en un serpent, en allongeant leurs jambes jusqu’à ce que leurs orteils se touchent. Il se mirent à chanter et créèrent un orage terrible qui souffla les lances des visiteurs jusqu’au ciel.
Ces lances retombèrent alors du ciel et tuèrent plusieurs hommes ; les seuls survivants furent tués par un énorme orage de grêle crée également par les deux frères. La croyance veut qu’un grand nombre de serpents d’eau vivent sur ce site.
Ces événements sont associés au Cycle Tingari, un mythe sacré, et par conséquent, tous les détails de cette peinture ne peuvent être dévoilés.
Les Tingari sont des Grands Ancêtres qui ont traversé le désert, en créant sur leur parcours, les reliefs, la nature, les rites associés à ces lieux sacrés. Ces mythologies font partie de l’enseignement initiatique des jeunes aborigènes d’aujourd’hui.

L’AUTEUR

George Ward est un Pintupi très admiré et respecté, car il est le gardien de Rêves significatifs sur de nombreux sites autour de Kiwirrkura, des Lacs Mackay et MacDonald.
Son père était également le père de Yala Yala Gibbs Tjungurrayi (un des fondateurs du mouvement d’art de Papunya Tula) et de Willy Tjungurrayi (peintre renommé). Bien qu’ils n’eussent pas la même mère, George Ward les a toujours considérés comme ses vrais frères.
George Ward est né dans les années 40 dans le bush, dans la région très isolée de Kiwirrkura. Alors qu’il est encore jeune, il rencontre pour la première fois des blancs de la Welfare Patrol (équipes gouvernementales qui étaient chargées de mener les derniers nomades dans des missions).
Lui et sa famille seront amenés jusqu’à Papunya où George Ward travaillera dans la fabrication de clôtures et dans les cuisines de la communauté. En 1981, George et sa famille s’installent à Kintore, (Walungurru), communauté nouvellement établie grâce à une lutte politique menée par les Aborigènes du Territoire du Nord pour se réapproprier leurs terres ancestrales. Il commencera à peindre alors pour Papunya Tula.
En 2004, il gagne le prestigieux Wynne Prize décerné par l’Art Gallery of New South Wales à Sydney. Les œuvres de George Ward Tjungurrayi font partie d’importantes collections privées et publiques.

Collections :

Grõninger Museum, Groningen, Pays-Bas
Gabrielle Pizzi Collection, Melbourne, Australia
Supreme Court of the Northern Territory, Darwin, Australia
The Robert The Holmes a Court Collection, Perth, Australia
Artbank, Sydney, Australia
Museum of Victoria, Melbourne, Australia
Australie Art Gallery of South Australia, Canberra, Australia
National Gallery of Victoria – purchased 1997 Australia
Art Gallery of South Australia, Adelaide Australia

Expositions récentes :

2016 ‘Artist’s Hand: Collector’s Eye-The Angel gift’, National Gallery of Victoria, Melbourne, VIC, Australia
2015 ‘Community VII’, Utopia Art Sydney, NSW, Australia
2013 ‘Community V’, Utopia Art Sydney, NSW, Australia
2012 ‘Ancestral Modern: Australian Aboriginal Art from the Kaplan & Levi Collection’, Seattle Art Museum,USA