Ronnie Tjampitjinpa

2012, Sans Titre

Ronnie Tjampitjinpa, ethnie Pintupi, sans titre, Red Dunes Gallery

FORMAT 91 x 61 cm
AUTEUR Ronnie Tjampitjinpa, c.1940 – Kintore
ETHNIE Pintupi
DATE DE CRÉATION 2012
STATUT VENDU-Certificat Papunya Tula Artists

L’OEUVRE

Cette peinture évoque un mythe associé à un site sacré dans la région de Kintore dont Ronnie est le gardien.
Au Temps du Rêve, de la Création, un lézard (Ngintaka) est arrivé sur ce lieu par l’ouest. Deux femmes trouvèrent la créature. Alors qu’une des femmes tenait le lézard, l’autre le tua. Quand le lézard mourut, il se transforma en une montagne appelée Women’s Mountain, (la Montagne des Femmes), un relief sacré qui gît au pied de Kintore.
Ce site est aussi associé aux voyages des ancêtres Tingari arrivés par l’Est; les mythes des ancêtres Tingari restent très secrets et aucune information complémentaire ne peut être révélée aux non-initiés.

L’AUTEUR

Ronnie est un des plus importants peintres aborigènes contemporains. Né au début des années 40 près de Kintore dans une région désertique, à plus de 500 km à l’ouest d’Alice Springs, il parcourt avec sa famille le territoire Pintupi en nomade pendant toute son enfance. Dû à des conditions climatiques extrêmes de sécheresse dans les années 50, sa famille et lui se déplacent alors vers Haast Bluffs (communauté d’assimilation que le gouvernement australien avait créée pour regrouper les nomades du désert), et quelques années plus tard, ils rejoignent la communauté de Papunya.
Dans les années 70, grâce à une lutte politique menée par les Aborigènes du Territoire du Nord pour se réapproprier leurs terres ancestrales, le gouvernement australien leur restitue alors partiellement des terres; par conséquent, des Aborigènes Pintupi, dont Ronnie, regagneront Kintore et Kiwirrkura.
Ronnie commencera à peindre occasionnellement au début des années 70 lorsqu’il rejoint le groupe Papunya Tula Artists fondé par Geoffrey Bardon, instigateur du mouvement contemporain d’art aborigène. Son style a énormément évolué depuis ses débuts, mais c’est dans les années 90 qu’il adopte un style plus dépouillé, un style pur qui est parfaitement reconnaissable par la puissance qui émane de la maitrise de ses traits, l’énergie qui radie de ses motifs sacrés, racontant de façon symbolique les voyages de ses ancêtres qui ont façonnés les paysages, la nature et qui leur ont donné vie.
Ronnie est gardien de Rêves très significatifs dans sa région et sa communauté. Grâce à la peinture, cette tradition reste vivante, en sachant que ses peintures ne peuvent être décryptées dans leur intégralité que par des initiés.

Collections:

Musée du Quai Branly, Paris, France
Musée des Confluences à Lyon, France
Australian National Gallery à Canberra ACT Australie
Toledo Museum of Art, Ohio USA
Harvard Art Museum, Massachusetts, USA